A la une Politique

CNSA : Joseph Olengakoy boudé

Joseph Olengakoy nommé à la présidence du Conseil national de suivi des accords du 31 décembre 2016 (Cnsa). Ce sujet crée la polémique en République Démocratique du Congo. Les deux vices présidents nommés pour seconder Joseph Olengakoy dans la conduite de cette structure boudent ce poste et surtout la procédure qui a abouti à ces nominations. Vital Kamerhe de l’Union pour la Nation Congolaise et le parti Mouvement de Libération du Congo de Jean-Pierre Bemba rejettent toute participation à cette structure chargé de protéger les acquis de l’accord du 31 décembre 2017.

L’autre aile du Rassemblement de l’opposition conduit par Felix Tshisekedi et qui ne prend pas part au Gouvernement de Bruno Tshibala, qualifie cette nomination d’  » escroquerie politique » qui vise à « tromper l’opinion en faisant semblant d’appliquer l’accord du 31 décembre ». Le groupe conduit par le fils du défunt opposant Etienne Tshisekedi veut faire pression sur le camp présidentiel à sa manière. Il réclame la publication d’un calendrier électoral et appelle la population à la désobéissance civile.

Un sondage publié par une célèbre radio congolaise, Top Congo, a démontré que la population congolaise s’oppose à cette nomination de Joseph Olengakoy.

Dickson Yala

Qu'en pensez-vous?

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress
%d blogueurs aiment cette page :