A la une Politique

Rapport JED : Deux collaborateurs de A.Kasanji réagissent

Deux collaborateurs du Gouverneur du Kasai Oriental Alphonse Ngoyi Kasanji ont réagi à leur tour au rapport 2017 de l’ONG  » Journaliste En Danger  » (JED). Cette ONG de défense d’intérêt des journalistes avait, en effet, documenté une agression contre les journalistes Vicky Kazumba et Vincent Ngoyi pourtant tous deux deux agents à la chaine de télévision Radio-Télé Océan Pacifique (RTOP) appartenant à Alphonse Ngoyi Kasanji et conseillers au Gouvernorat de Province. Elle citait ainsi le gouverneur de cette province parmi  » les bourreaux de la presse « 

Les deux confrères sont revenus sur une vérité :  » JED ne les a jamais contacté pour avoir leurs versions des faits sur un incident de travail survenu en décembre 2016 entre les journalistes travaillant au cabinet du gouverneur et les policiers commis à la garde de ce bâtiment « . Bien plus, ils affirment qu’il n’y a jamais eu d’incidents touchant à la liberté de la presse ni une quelconque agression physique à leur égard.  » Nos rapports avec le gouverneur Kasanji ont toujours été au beau fixes et en 10 ans, il a été aux cotés des journalistes dans la Province «  commente Vicky Kazumba.

Certes, ils apportent leur soutien au travail louable de cette ONG travaillant pour les intérêts de la corporation, mais pensent que la méthode utilisée pour ce rapport a éloigné JED de la vérité et de ses objectifs.  » Quand JED veut faire son travail, il doit contacter les journalistes. Par ce rapport, il veut nuire aux bonnes relations que des journalistes que nous sommes avons avec une autorité politique «  déclare Vincent Ngoyi. Leur vœux commun est sans doute de voir  » JED rectifier son rapport tout en enlevant leurs noms « .

Dickson Yala

Qu'en pensez-vous?

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress
%d blogueurs aiment cette page :